La Banque 4.0 doté de technologie R.P.A.

De plus en plus on entend parler de robots capables de remplacer l’homme et toute les activités humaines dans les entreprises. Cela reflète souvent une vision particulièrement réductrice de l’énorme évolution à laquelle nous prenons part.

Mais au fait, qu’est ce que la Robotisation des systèmes (connus sous l’acronyme R.P.A.) ?

R.P.A. consiste en une nouvelle technologie qui permet d’automatiser les systèmes productifs de « back office ». Cela permet de réduire les marges d’erreur et d’augmenter la précision et l’exactitude des données, émulant les activités d’une ressource humaine. L’idée directrice de cette technologie de pointe n’est pas d’éliminer la composante humaine, mais de  l’accompagner. Les personnes n’arrêtent pas de travailler, mais elles se dédient à de activités à forte valeur ajoutée.

 

R.P.A. chez la banque BPER

(Banque Populaire de l’Émilie Romagne)

 

Objectifs

Augmenter l’efficacité de l’entreprise dans son ensemble

Augmenter la vitesse d’exécution

Maximiser la qualité

Augmenter la productivité

Réduire de manière drastique les couts

 

Méthode

À travers l’analyse des systèmes existants on établie un diagnostic des procédures qui génèrent d’importants ralentissements et on élabore un modèle de type « to be », déterminé depuis l’automatisation. Puis, en fonction des tests et des productions, on évalue les résultats de « savings » obtenus via le R.P.A. et on effectue d’ultérieurs analyses pour la mise en œuvre de l’automatisation.

 

Les systèmes que l’on peut confier aux robots  offrent des bénéfices liés à :

Inscription, recueil et analyse de données

Adaptabilité des solutions de R.P.A

Avantages de « savings »

Faibles coûts de mise en œuvre de R.P.A.

 

Résultats

La performance des algorithmes de R.P.A. est quantifiée en termes de f.t.e. (full time equivalent) soit en temps équivalent de travail économisé grâce à l’utilisation de l’automatisation.  Plus la valeur du processus automatisé est forte, plus le nombre de f.t.e est elevé.