Optimisation des systèmes ERP

Combien de temps passe-t-on à gérer les autorisations de sortie et les congés du personnel ? Trop. Les grandes entreprises et les multinationales connaissent parfaitement ce problème. Les systèmes de contrôle des transactions SAP présentent des nombreux avantages, par contre ils se révèlent souvent complexes à gérer. C’est pour cela que la gestion de milliers de salariés est une activité fortement  chronophage pour beaucoup des directeurs des RH. Les modèles d’intelligence artificielle et les algorithmes peuvent garantir une meilleure gestion des ressources temps et argent et rendre les relations plus aisés.

 

Bonfiglioli

Objectifs

Rationaliser les permissions « SAP » en se basant sur des groupes d’utilisateurs et sur des transactions associées aux groupes. Et cela dans l’optique de faciliter la gestion et le contrôle.

Faire baisser le nombre de permissions en excès pour chaque utilisateur : nombre de transactions utilisées par rapport à celles habilitées.

 

Méthode

Mise en place d’un système de définition des groupes d’utilisateurs, et cela sur la base des similitudes des transactions effectuées (méthode « data-driven »). En se basant sur cette méthode de regroupement ponctuelle et efficiente, les transactions (et par conséquent les utilisateurs) sont redistribuées en une matrice intuitive qui ne présente que la réelle activité.

 

Résultats

En quelques semaines, l’activité d ‘optimisation des regroupements a permis de passer de 1000 à 250 groupes d’utilisateurs. Ces communautés s’avèrent plus efficaces, car déterminées par les réelles transactions opérées. Cela a permis d’obtenir un bénéfice transversale de :

Fine rationalisation des allocations

Moindre impact de la gestion des permissions et du système de programmation

Réduction du temps opérationnel